Ecole David-Régnier--Paul-Fort de Verrières-le-Buisson (Essonne)
VILLES AMIES - Sommaire ZINADO -

La grande histoire de Rémi Une histoire commencée par la classe de CE1D de l'école David-Régnier--Paul-Fort de Verrières-le-Buisson

Episode 1

Rémi est un petit garçon d'environ 8 ans. Il a les cheveux bruns et porte un tee-shirt rayé. Il écoute la mer dans un coquillage. Il a l'air gentil et rêveur. Il rêve de faire un voyage...

Rémi écoutant la mer
(photographie d'Edouard Boubat)

Episode 2

Rémi est sur la plage, en France, sur la côte bretonne, près de Saint Pierre de Quiberon. Il voit la mer, une barque sur la plage, des rochers et une falaise. Il voit aussi des gens faire du bateau. Après avoir entendu parler des mers et des océans, du continent africain et du Burkina-Faso, il rêve d'aller dans cette direction.


Barque sur plage
(peinture de Virginie Trabaud)

Episode 3

Rémi décide de prendre un bateau et son coquillage à bord. Il est un grand navigateur et prépare son voyage en regardant le planisphère. Il trace son trajet dans l'Océan Atlantique, en passant devant l'Espagne, le Sénégal pour arriver jusqu'en Côte d'Ivoire car, au Burkina Faso, il n'y a pas de mer, ni d'océan ! C'est un long voyage, 7 118 kilomètres !

Il sait que son voyage va durer très longtemps, qu'il devra s'arrêter pour faire des pauses et que, sans son coquillage magique qui lui donne des conseils lorsqu'il le met à son oreille, il ne peut pas y arriver! Il prend de quoi manger, de quoi boire, beaucoup d'affaires pour l'activité nautique et une boussole. Il prend aussi une petite poule, achetée en avance, pour lui tenir compagnie!




Planisphère terrestre avec le trajet de Rémi (tracé en rouge),

accompagné de sa boussole.

Episode 4

Le bateau de Rémi a des voiles, il est grand et beau. Il est neuf et pratique. Il est beige, marron, blanc et puis orange, jaune, rouge, et aussi, vert, bleu et encore, rose et gris,... Ce n'est pas tout, il est aussi doré et argenté... Il y a un drapeau français et burkinabé sur le pont. En plus de cela, il est brillant et fleuri ! Quel bateau rigolo ! Il a des bancs pour s'asseoir, droits et larges. Il y a un hamac pour se reposer, un endroit pour faire la cuisine, une piscine pour s'amuser et des canons pour se protéger. Mais il faut tout de même dire que son bateau est un peu fissuré.

Rémi, au début, met un coup de moteur, à fond, et hop il part, part, part... Après, il hisse les voiles du bateau et laisse le vent faire le travail, bon vent Rémi ! Dès les premiers instants de son voyage, il fait la connaissance d'un gentil requin. Il le protégera durant tout son trajet !




Le bateau de Rémi

(peinture réalisée par l'ensemble de la classe de CE1D)

Episode 5

Rémi s'occupe durant son voyage, il pêche, il voit plein de poissons ! Il lui arrive toutes sortes d'aventures. Un jour, il rencontre même une sirène qui l'embrasse et repart ! Ses journées sont fatigantes car il doit faire attention à garder son cap ! Le soir, lorsqu'il part se reposer dans le lit superposé, il n'oublie pas de mettre une couverture sur sa poule, bonne nuit tout le monde !

La poule de Rémi, fatiguée, sur les cordages du bateau

(photographie anonyme)

Episode 6

Après déjà un long voyage, il reconnaît le son des castagnettes, (qu'il avait écouté durant l'hiver quand il était encore chez lui, c'était dans la musique de Casse-Noisette pour la danse du chocolat) et, il sait qu'il est proche de l'Espagne ! Il prend quelques photos, même de loin, car il veut faire un album en souvenir de son voyage. Il est dans la bonne direction ! Il passe devant le Portugal et il sait qu'il peut s'arrêter pour se reposer dans la ville de Lisbonne car le père d'un ami y habite. Lorsqu'il arrive, il prend le vieux tramway pour aller à l'adresse indiquée et fait, en chemin, quelques photos de cette belle ville. Il frappe à la porte de la maison et, un monsieur surpris par cette visite, comprend très vite que c'est l'ami de son fils. Heureux, il lui prépare un riz au piment pour lui souhaiter la bienvenue ! Rémi le remercie et repart avec plein de forces pour poursuivre son voyage.  

Mais après un mois de voyage, il fait plus chaud et Rémi est fatigué à la barre de son bateau. Il rencontre trois requins affamés qui voient la fissure sur le bateau et le font chavirer. Rémi a peur. Heureusement, son ami, le gentil requin, le sauve et pousse son bateau jusqu'à la plage la plus proche, au Sénégal.

Il arrive sain et sauf mais il est épuisé. Il fait la rencontre d'une petite fille nommée Diabou Ndao qui lui offre quelques "gnioules" et lui dit que, grâce à ces noix, il va reprendre des forces et terminer plus vite son trajet. Rémi la remercie et, après avoir réparé son bateau, il continue son voyage en étant heureux de l'avoir connue. Dans ces eaux tropicales, Rémi voit des poissons-clowns et des poissons-chats et, au bout d'une semaine, avec les conseils de son coquillage, il accoste au port d'Abidjan, la plus grande ville de Côte d'Ivoire. Son voyage en bateau a duré un peu plus de deux mois !


Castagnettes, entendues au large de l'Espagne.

Voyage en tramway à Lisbonne.

Rencontre de Diabou Ndao sur une plage du Sénégal.

Episode 7

Rémi arrive dans la ville et après ce long voyage, il sait qu'il a encore une longue distance à parcourir. Il a faim et décide d'aller au marché pour faire des provisions. Avec son coquillage et sa poule, il se promène et entend des marchands qui parlent une autre langue mais, d'autres, parlent aussi français !

Il voit aussi des "cases" tout autour d'une place, c'est la place du marché. Il voit, tout au fond, une dame qui ressemble à Maman Panya, une dame qu'il avait connue dans une de ses lectures. Ce n'est pas elle mais elle est tout aussi accueillante et son fils encore plus ! Rémi s'approche d'elle et elle l'invite tout de suite à manger des crêpes, sa spécialité ! Elle ressemble vraiment à Mama Panya mais elle s'appelle Mama Yapan ! Rémi lui raconte son voyage. Il lui dit qu'il va jusqu'au Burkina-Faso, dans la ville de Ouagadougou. Elle lui explique plusieurs manières d'y aller mais lui dit qu'il vaut mieux partir en taxi, très tôt le matin, pour rejoindre la gare routière et puis prendre un bus jusqu'à Ouagadougou. Il écoute ses conseils et son fils après avoir insisté pour que Rémi dorme chez eux, est ravi d'héberger ce nouveau copain. Le lendemain matin, à l'aurore, Mama Yapan ne manque pas de l'accompagner et lui donne un petit sac avec de l'eau et des crêpes dedans! "Au revoir Rémi !".

En partant à toute vitesse, Rémi fait tomber son coquillage et le chauffeur de bus qui va à Ouagadougou, ne veut pas que Rémi fasse le voyage : "Les enfants n'ont pas le droit de voyager seuls !". Rémi pense qu'il doit alors faire du stop mais heureusement, il voit son coquillage, le ramasse et l'écoute. Il comprend que c'est bien trop dangereux et à ce moment-là, Mama Yapan revient.

Le chauffeur de bus lui fait signe car il reconnait derrière Rémi, son amie voisine, Mama Yapan, connue de tous. Après avoir eu des explications à propos de la grande histoire de cet enfant, il dit : "C'est d'accord ! Avec moi, tu ne crains rien mais, le voyage va être long, plus de 16h heures ! Il va faire très chaud, nous allons faire des pauses et tu arriveras à Ouagadougou ! ». Le coeur serré mais le coquillage magique sur le coeur et la poule dans l'autre bras, Rémi monte dans le bus et il démarre "broum, broum ! ".

En route, tout se passe bien. Après avoir quitté la ville, il voit des baobabs, des palmiers, de nombreux animaux, il voit même un lion et un serpent se battre ! Au bout de longues heures de voyage, le chauffeur dit à Rémi qu'il est temps de faire une pause pour remplir sa bouteille d'eau et se reposer. Rémi descend du bus et, après avoir mis les siennes, met les lunettes de soleil à sa poule ! C'est l'heure du déjeuner et la poule pond juste à temps des petits œufs. Il fait une omelette et Rémi invite le chauffeur à la partager "miam, c'est bon !". Pendant que le chauffeur fait une sieste, Rémi regarde les alentours puis décide de sortir sa boussole pour vérifier sa direction. Au moment de l'attraper dans son sac, il se fait mordre le nez par une tortue ! Son cri réveille le chauffeur qui, ennuyé, dit " ce n'est rien, ne t'éloigne pas, allez, c'est l'heure de partir ! ".

Quelques heures plus tard, même si un éléphant essaye d'attaquer leur bus, le chauffeur est un bon conducteur, il réussit à l'éviter et ils continuent leur route.

Dans la nuit, en train de tomber, Rémi voit le panneau "direction Burkina Faso, zone frontière". Le bus s'arrête un moment, c'est la limite entre les deux pays. Le chauffeur connait bien les burkinabés, ils se font un signe de la main, le bus passe. Rémi est au Burkina Faso ! Juste avant d'arriver dans la ville, le pneu du bus explose et le chauffeur s'arrête pour aller chercher un réparateur. Il dit à Rémi qu'ils sont à l'entrée de Ouagadougou, que la station de bus est à 100 mètres et qu'il peut continuer à pied : "allez, va, va ! ». Rémi remercie le chauffeur qui est un peu devenu son ami. Le coquillage à la main et la poule sur l'épaule, il avance, avance, avance. La lune brille, elle vient se refléter sur son coquillage qui lui éclaire le chemin et en peu de temps, il arrive à la gare routière d'Ouagadougou.

L'accueil de Mama Yapan et son fils dans la ville d'Abidjan en Côte d'Ivoire.

Le voyage de Rémi en bus entre Abidjan (Côte d'Ivoire) et sa destination Ouagadougou (Burkina Faso)


Arts plastiques : tout sur la réalisation du bateau de Rémi

"Le bateau de Rémi a été peint sur une toile de 2 mètres sur 1 qui a été remise aux élèves du Burkina Faso. Pour découvrir comment a été assemblé ce bateau par les élèves de la classe de CE1D

Ecole David-Régnier--Paul-Fort - 1 et 3 rue Fabre - 91370 Verrières-le-Buisson - tel. 01 64 48 54 36
0910390e@ac-versailles.fr