Ecole David-Régnier--Paul-Fort de Verrières-le-Buisson (Essonne)
LES ACTIVITES SCIENTIFIQUES

Un ballon sonde à 30 km d'altitude

Dernière minute : samedi 19 juin 2004: la classe de CE1 attend avec impatience de recevoir un appel téléphonique indiquant que le ballon-sonde lancé à Trappes le 3 juin a été retrouvé. Est-il tombé au fin fond d'une forêt ? Est-il tombé dans une mare ? Est-il parti à l'étranger ? En l'absence de nouvelles, l'imagination des enfants va bon train. A signaler, l'autre ballon qui a été lancé en même temps que celui des CE1 a été retrouvé !
A suivre !

Des expériences dans le ciel
Les élèves du CE1B participent à l'opération "Un ballon pour l'école" dans le cadre des activités proposées pour les jeunes par le CNES (Centre national d'études spatiales) et Planète Sciences -secteur Espace.


Un ballon sonde pour l'école
Le temps de montée
Le temps de descente
L'appareil photo
La température
Les graines

Quelques photos

Pour aller plus loin

un ballon sonde pour l'école



Mardi 14 octobre 2003, Rachel est venue dans la classe nous présenter le projet.
Avec l'aide du CNES ( Centre National d'Etudes Spatiales) et de Rachel ( notre suiveuse de Planète-sciences), nous allons lancer un ballon-sonde gonflé à l'hélium à 30 km d'altitude. Ce lancer se fera deTrappes en avril 2004.
Au bout du ballon sera accrochée une nacelle contenant des expériences que nous allons inventer: quelle température va-t-il faire là-haut? faire des photos...

A 30 km le ballon qui sera trop gros va exploser.
Le parachute va s'ouvrir et va retenir la nacelle pour qu'elle descende tranquillement.
Quelqu'un va trouver la nacelle et va nous téléphoner pour qu'on la récupère.
Ensuite, nous allons étudier les résultats de nos expériences.
Beaucoup de travail nous attend pour décider des expériences, les réaliser pour qu'elles démarrent toutes seules pendant le vol de ce ballon stratosphérique.
Vous pourrez suivre tout au long de l'année le déroulement de cet évènement.

Les élèves du CE1B

(Où va le ballon sonde ? Que va-t-il se passer ?))
Cliquez pour agrandir




Le temps de montée



Combien de temps le ballon met-il de temps pour monter ?

Que veut-on démontrer ?: Le ballon va faire entre 1 et 2 heures de montée.

Que va-t-il se passer ? Hypothèses ?
Quand le parachute va s'ouvrir, il va tirer sur le fil qui va détacher le circuit. Le réveil va s'arrêter et on saura quand le ballon a éclaté et donc comben de temps il a mis pour monter.

Cliquez pour agrandir

Matériel: un réveil, une pile, du fil électrique, de la ficelle.

Résultat :

Quelle conclusion peut-on en tirer ?



Le temps de descente



Combien de temps le ballon met-il de temps pour redescendre ?

Que veut-on démontrer ? Le ballon va mettre plus de temps pour descendre que pour monter.

Cliquez pour agrandir
Que va-t-il se passer ? Hypothèses ?

Quand la nacelle va partir, on va démarrer le chronomètre et quand la nacelle va retomber, un morceau de bois va toucher le sol et arrêter le chronomètre. On saura le temps total du vol.

Matériel: un chronomètre, du fil électrique, des interrupteurs.

Résultat :

Quelle conclusion peut-on en tirer ?



L'appareil photo



Comment est le ciel à 30 KM d'altitude ?

Que veut-on démontrer ? On veut voir comment est le ciel à 30 km d'altitude et surtout voir la Terre vue du ciel.

Que va-t-il se passer ? Hypothèses ? L'appareil va prendre une photos toutes les 3 minutes. 3X36=108 minutes.

Matériel: un appareil photos, un moteur, des engrenages, des fils électriques.

Résultat :

Quelle conclusion peut-on en tirer ?



La température



Quelle est la température extrême que va rencontrer notre ballon ?

Que veut-on démontrer ? Il fait plus froid à 30 km d'altitude.

Que va-t-il se passer ? Hypothèses ?

Dans la nacelle, nous allons installer un thermomètre qui nous donnera la température qu'il fait là-haut (la plus basse) et également la plus haute.

Matériel: un thermomètre mini-maxi, des petites boîtes.

Résultat :

Quelle conclusion peut-on en tirer ?



Les graines


Quelles sont les conditions que les graines vont subir ?
Elles vont subir le froid, les mouvements de la nacelle, l'humidité, le manque d'air, des chocs, les changements de température, le manque de lumière et d'eau.

Nous allons reproduire sur la terre les conditions que nous avons imaginées et faire subir tout cela aux graines.

Comment faire pousser les graines au mieux ?

Dans un pot avec de la terre, du terreau, de la lumière et les arroser souvent.




Les photos



Des papas bricoleurs viennent aider les enfants à monter les expériences qui doivent tenir dans la nacelle.

Montage des expériences
Cliquez pour agrandir


Le ballon sonde a été lâché le 3 juin.
Un ballon-sonde à 30 km d'altitude
Cliquez pour agrandir



Pour aller plus loin




  • Planète Sciences
  • CNES

  • Ecole David-Régnier--Paul-Fort - 1 et 3 rue Fabre - 91370 Verrières-le-Buisson - tel. 01 64 48 54 36
    0910390e@ac-versailles.fr